Le bilan

D’un point de vu global, j’ai aimé mon périple même si la météo n’a pas été au rendez-vous comme prévus. Le premier bilan est donc de ne jamais faire confiance en la météo ! D’un point de vu physique, tous c’est bien passé. Aucune douleur et pas de fatigue excessive. Mon corps à tenu et c’est plutôt une bonne nouvelle car je n’avais pas fait une préparation de ouf !

Lire la suite « Le bilan »

Le retour

Et voilà, toute chose ayant une fin, je suis rentré à la maison.
J’ai pris le ferry ce matin et suis arrivé à la maison en fin d’après-midi.

Je ferai un bilan de mon voyage dans un autre article demain ou un peu plus tard.

Merci à tous de m’avoir suivi et encourager 😉

9ème étape : Armesbury – Portsmouth

La journée a commencé par 12kms de vélo pour rejoindre Salisbury sous une pluie battante. Je suis donc arrivé à la gare trempé et j’avais super froid. Bref, un matin qui réveil bien comme il faut.

Pas beaucoup de photos car c’est pas pratique sous la pluie. Pourtant Salisbury est une jolie petite ville.

Ensuite, j’ai donc pris un train de Salisbury => Portsmouth. J’ai eu le temps de sécher 😉.

Arrivé à Portsmouth, je me suis mis à la recherche d’un logement qui ne m’a finalement pas pris beaucoup de temps. Le camping était à proscrire vu le temps annoncé pour le soir.

Lire la suite « 9ème étape : Armesbury – Portsmouth »

Stonehenge

La journée a commencé par attendre mon train qui a fini par partir à l’heure pile et est arrivé avec 2 minutes d’avances ! Quand j’entends certains critiquer les transport anglais 🤔. La gare de Waterloo n’étant pas très loin de London Eye, je me suis rendu là bas afin d’attendre au soleil.

Big Ben est toujours en travaux, quel dommage. Puis a sonné l’heure du départ, le vélo est dans le train de direction => Salisbury

Lire la suite « Stonehenge »

6ème étape : Crawley – Londres

J’écris pour vous donner des nouvelles mais le cœur n’y est pas.

La pire journée. Ça a commencé ce matin. C’était tellement humide qu’il m’a fallu plus d’une heure et demie pour faire sécher ma tente pour la plier.

Ensuite, 15 minutes après le départ, la pluie qui ne m’aura quasiment jamais quitter, pas toujours forte mais à 80% présente.

Lire la suite « 6ème étape : Crawley – Londres »

5ème étape : Horam – Crawley

Que se fût dur aujourd’hui ! J’ai passé ma matinée à monter et monter encore. Il me semblait que l’Angleterre était plutôt plat mais je pense qu’ils ont pris toutes les cotes possible! 67 Kms quand même mais je ne pouvais plus aller plus loin, j’étais épuisé.

Un Mars et ça repart mais ça sera surtout une bonne nuit et un Double Decker (j’adore et on en trouve pas en 🇫🇷)

Lire la suite « 5ème étape : Horam – Crawley »

4ème étape : Dieppe – Newhaven – Horam

Cette étape n’est pas la plus longue en distance mais le problème à été que l’arrivée a Newhaven n’était qu’à 15h30 heure locale (dorénavant si je mentionne une heure, ce sera à l’heure anglaise). Bon tout de même 40Kms.

Le bateau fut relativement à l’heure. Par contre, le débarquement et le passage de la frontière fut long, ce qui ne m’a pas arrangé car derrière il fallait quand même rouler. Bref, je n’ai pas eu trop le temps de m’arrêter pour prendre des photos mais en voici quelques unes :

Lire la suite « 4ème étape : Dieppe – Newhaven – Horam »

3ème étape : Forges les Eaux – Dieppe

Petite étape de à peine 60 Kms. Et très plate (ça fait du bien).

Le parcours était top. Quasi 90% sur piste cyclable. Il s’agit d’une ancienne voie ferrée reconvertie en vois verte. De la verdure de chaque côté et ce fût très agréable par cette forte chaleur. Je ne comprend pas pourquoi toutes les anciennes voies ferrées ne sont pas reconverties comme ça !

Lire la suite « 3ème étape : Forges les Eaux – Dieppe »

Forges les eaux et son camping

Que dire ? Au sujet de Forges les Eaux, je m’attendais à mieux. C’est mignon, sans plus.

Concernant le camping, la encore un accueil chaleureux avec un gérant qui se souci vraiment du bien être de ses clients. Je l’ai même vu aller chercher une tente pour la prêter à des gens afin qu’ils en aient une plus grande !

Seul petit bémol, les sanitaires sont sous dimensionnés par rapport à l’accueil possible, et hier le camping était presque plein. Résultat : les gens faisaient la queue aux douches. Heureusement, je suis arrivé tôt et je n’ai pas de désagréments.

Le camping municipal de Dangu

L’accueil y est très bon et le prix raisonnable. J’ai payé 11€40. Le cadre est fort sympathique, au bord d’un lac avec de nombreux pêcheurs.

Les sanitaires étaient d’une propreté sans faille.
Comme avec tout cadre « idyllique » il y a un mais : les canards, les oies, les grenouilles… s’y sont donnés à cœur joie toute la nuit. Mais pourquoi donc brailler que la nuit ?

Préparatifs

Les préparatifs sont presque terminés, il ne reste pas grand chose à faire ou acheter avant de pouvoir prendre le départ.

Par contre, il va falloir tester, car tout ça (il manque encore les vêtements) doit rentrer dans les sacoches 😱

Le matériel

Bon, ça devrait le faire si j’emmène pas trop de vêtements. C’est pour ça qu’il faut absolument bien choisir la période « météo ».

Les sacoches

On y croirait pas vu comme ça mais par exemple, dans la sacoche de selle, j’arrive à y loger la tente, le duvet, le matelas et la serviette !